Ceinture Aliment-Terre Liégeoise

Forum ouvert

Ce 6 novembre 2013 à la Caserne Fonck, de 9h à 15h, le Forum ouvert destiné à créer la dynamique et le réseau Ceinture aliment-terre liégeoise a rassemblé pas moins de 150 personnes !

Les comptes rendus des 42 ateliers qui s’y sont déroulés sont consultables ici.

FO2

Durant cette journée, 42 ateliers se sont déroulés sur des thèmes en lien direct avec la Ceinture aliment-terre liégeoise. En vrac : l’accès au foncier, le financement participatif des initiatives, la dimension logistique du projet, la place des coopératives dans le circuits courts, le rôle de la SPI (agence de développement économique pour la province de Liège) dans le processus, la constitution d’une filière viande à l’échelle de la province, la place du bio dans le projet et son accessibilité au plus grand nombre, l’ouverture aux agriculteurs conventionnels, le rôle des pouvoirs publics (notamment le financement public du projet), la gestion de l’offre (entre déficits et excédents), la culture et la commercialisation de cèpes en circuit court, les « paysages comestibles » à vocation pédagogique, la transmission des savoirs[-faire], l’intégration et l’engagement des consommateurs dans la démarche, la (dé)pollution des sols, la formation des nouveaux producteurs, les actions de sensibilisation de la population liégeoise, la construction du réseau CATL, la création d’un forum internet, l’accès aux semences, les rôles respectifs des épiceries… et de la grande distribution dans le circuit court.

Les thèmes de réflexion ont été déterminés le jour même par les participants : le forum ouvert est en effet une technique d’intelligence collective qui permet de collaborer efficacement et de faire émerger rapidement des questions clés et des pistes de réponses concrètes favorisant ou stimulant l’avancement d’un projet.

Le processus : Le Forum commence par une phase commune, au cours de laquelle tout le monde est assis en cercle. Après avoir expliqué les règles et bien posé la question de départ, l’animateur (le gardien des règles) invite les participants à proposer des ateliers de réflexion autour de la question de départ. L’ordre du jour émerge ainsi spontanément. Les initiateurs d’ateliers affichent leur proposition sur un « mur des marchés », où le reste du groupe ira s’inscrire par la suite. Le 6 novembre, deux rounds d’ateliers de réflexion se sont déroulés le matin. L’après midi, la dernière phase de la journée a été dédiée à l’exploration de pistes concrètes et à la création de groupes de travail thématiques.

Qui était invité / qui  a participé ? Cinq cent invitations ont été envoyées à des personnes et organisations que nous espérions voir participer au processus. Vu la difficulté pour les professionnels de se libérer en journée, nous comptions sur une bonne centaine de participants. Un grand nombre d’invités donc, mais également la possibilité pour toute personne ou organisation se sentant concernée de participer au Forum ouvert, via un formulaire d’inscription placé sur le site web.

C’est en définitive pas moins de 150 personnes qui ont pris part au Forum ouvert, avec des profils très variés. Étaient présents des producteurs des différents types d’agriculture (conventionnelle, raisonnée, biologique, biodynamique, en permaculture) et d’élevage, des acteurs de la transformation des filières viandeuse, laitière et horticole, des représentants de toute la gamme possible des circuits courts (groupes d’achat commun, coopératives de producteurs, coopératives de consommateurs, épiceries bio, plate-formes web), des représentants d’organisations paysannes et syndicales, des acteurs du développement territorial, de la restauration collective, de la finance alternative, des pouvoirs locaux et provinciaux, de la culture, de l’économie sociale, de la formation ou encore de la recherche.

Quelles suites ? Pour chaque atelier, un secrétaire dûment briefé était chargé de la prise de note. L’ensemble des données recueillies a été compilé et de mise au net (ci-après). Et surtout, 14 groupes de travail ont été crées.


Voici les PV issus des sessions 1 et 2 du Forum (groupes de réflexions):

Acces a la terre
Espaces verts comestibles et pedagogiques
Education – sensibilisation grand public

Depollution
Culture champignons et reutilisation dechets
Creation forum internet
Comment sortir l agriculture durable du libre echange- vivre son metier
Circuits courts et modele cooperatif
Et le bio ?
Logistique – creation de synergies
Le bio est-il cher-alimentation accessible a tous
Integration des consommateurs
Integration agriculteurs actuels
Financement participatif
Financement centralise – public
Filiere viande region liegeoise
Filiere formation
Offre entre deficits et excedents- manque de producteurs
Transmission des savoirs et savoir-faire
Semences libres
Roles des pouvoirs publics et partenariats
Role epicerie bio dans CC
Reseau
Quid de la grande distribution
Positionnement de la SPI

Et les PV issus de la session 3 du Forum (plan d’action) :

Acces au foncier autour de Liege
Groupe d Interet Economique GIE
La vie secrete des agriculteurs
Lien entre CATL et monnaie locale-Le Valeureux
Actions sensibilisation concrete
Autoproduction et autonomie alimentaire des menages
Charte producteurs
Culture locale de pleurotes
Droit a la contre-pub
Financement prive
Financements et soutiens publics
Mobilisation reseau fougeres
Plate-forme d info aux agriculteurs
Plate-forme operateurs formation
Projet pilote legume zero petrole
Sensibilisation autour des magasins bio
Systeme de production de semences

 

FO1

Scénographie de l’espace Forum Ouvert : Charline Steemans et Mélodie Peters

 Crédits photographiques : Maud Dan

Author: Vincent

Partager sur