Ceinture Aliment-Terre Liégeoise

« Nourrir l’Humanité, c’est un métier »: conscientiser les générations futures

Bien se nourrir, cela s’apprend dès le plus jeune âge, c’est pourquoi il nous apparaît essentiel de conscientiser les générations futures à ce qu’elles ont dans leur assiette et au travail des hommes qui sont derrière les aliments qu’elles consomment.

La nouvelle version du spectacle « Nourrir l’Humanité, c’est un métier », l’élément phare du festival Nourrir Liège 2017, a été présentée au public pendant une semaine complète à la Cité Miroir. Le mardi 14 mars, il s’agissait de la première liégeoise face à un public de jeunes étudiants et la CATL est allée à leur rencontre pour récolter leurs premières réactions suite à la représentation. Ce spectacle, qui a non seulement inspiré le nom du festival lui-même mais qui se veut également en être la ligne rouge, en aura étonné plus d’un. En effet, ce n’est pas tous les jours que l’on aborde la thématique du déclin de l’agriculture familiale et des changements nécessaires pour éviter sa disparition.

piece theatre nourrir scolairesAprès la représentation, les artistes sont revenus sur scène pour un échange avec le jeune public. Certains étudiants ont ainsi pris la parole pour les interroger sur les alternatives possibles lorsque l’on est jeune, les endroits où l’on peut consommer local (cf. le magasin Les Petits Producteurs) ou encore sur le rôle des politiques et des multinationales dans le déclin progressif de l’agriculture familiale.

A la sortie de la salle de théâtre, quatre étudiants nous ont confié qu’au travers de différents médias, ils avaient vaguement entendu parlé des conditions difficiles dans lesquelles travaillent les agriculteurs, mais qu’ils ne s’en rendaient pas compte « à ce point-là ». Ce que ces jeunes ont retenu de la pièce ? « La paperasse, à un moment donné, ils sont inondés et on les contrôle dans tous les sens. Au final, on les empêche de faire leur travail ».

Globalement l’échange a été extrêmement vivant et l’on peut être assuré que l’émotion dégagée par la pièce et la force de conviction de ses acteurs principaux, feront que ces jeunes rentreront chez eux avec un regard nouveau sur ceux qui produisent leur alimentation. Et, on l’espère, l’envie de faire évoluer, à leur échelle, leurs comportements alimentaires.

Les 15 et 16 mars, d’autres classes ont eu l’opportunité d’assister au spectacle de la compagnie Art & tça. Des représentations “tout public” était également au programme du 16 au 18 mars à la Cité Miroir. Vous y étiez très nombreux !

Author: Christian

Partager sur