Ceinture Aliment-Terre Liégeoise

Symposium Populaire de l’Agriculture Paysanne (5/12/15)

Ce 5 décembre 2015, Liège accueillait le troisième Symposium Populaire de l’Agriculture Paysanne, sur le thème de la dimension culturelle de la transition agroécologique.

En matinée, quelques 200 personnes ont assisté à la conférence donnée par le Professeur Olivier De Schutter (UCL, ex-rapporteur de l’ONU pour le Droit à l’alimentation) ainsi qu’à la table ronde qui accueillait Michèle Gilkinet (MPOc), Frédéric Dufoing (philosophe spécialiste de l’écologie radicale), Vincent Delobel (agriculteur et ethnographe), et Charles Culot (compagnie théâtrale Art&tca, auteur et interprète de “Nourrir l’humanité c’est un métier”). Nous les remercions pour leurs réflexions stimulantes. A la demande générale, nous avons réalisé un bref compte rendu de la conférence d’Olivier De Schutter (cliquez sur le lien souligné pour y accéder).

SPAP-2015-matin_03

L’après-midi, organisée sur un mode participatif, a débuté par une animation proposée par Alternative Théâtre, au cours de laquelle une quinzaine de personnes du public ont pris part à la constitution d’une fresque vivante pour illustrer les changements culturels à mettre en œuvre pour accélérer la transition agroécologique.

LIEGE.  SYMPOSIUM POPULAIRE DE L AGRICULTURE PAYSANNE.  Photo michel tonneau

Un café Transition a ensuite permis au 120 participants de l’après-midi de répondre en ateliers aux six questions suivantes :
– Identifiez les blocages (freins, verrous), dans le chef des producteurs, à la transition vers des systèmes alimentaires plus durables. Comment lever ces blocages?
– Identifiez les blocages (freins, verrous), dans le chef des consommateurs (mangeurs), à la transition vers des systèmes alimentaires plus durables. Comment lever ces blocages ?
– On prévoit une rupture imminente de l’approvisionnement (l’année qui vient). Comment vous organisez-vous ?
– Quels leviers non alimentaires pour favoriser une alimentation durable, soutenable ?
– A quoi ressemblerait un système alimentaire durable ?
– Comment rendre ce système attractif ?

Les étudiants du bachelier en agronomie à finalité environnement de la Haute Ecole de la Province de Namur ont réalisé une synthèse des ateliers du SPAP3. Nous leur adressons nos plus vifs remerciements, ainsi qu’à leur professeur François De Gaultier, et aux bénévoles des réseaux RESAP et CATL pour leur important travail de préparation et d’organisation du SPAP3. Retrouvez ici les très belles photos de l’après-midi prises par Michel Tonneau, ainsi que les illustrations de François Bodarwé et Micko Mix, que nous remercions tout autant.

LIEGE.  SYMPOSIUM POPULAIRE DE L AGRICULTURE PAYSANNE.  Photo michel tonneau

Pourquoi les SPAP ? Bref retour historique.

Pic du pétrole, changement climatique, perte de biodiversité, disparition des paysans et de l’agriculture vivrière…les signaux d’alarme sont au rouge quand à la pérennité de nos systèmes alimentaires. Pourtant les mouvements de concentrations au sein de l’Agroalimentaire se poursuivent, les politiques ne semblent pas dévier d’un pouce et l’agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire continue à privilégier ses plus gros acteurs/clients… Cela a mené certaines organisations paysannes réunies au sein du ReSAP (Réseau de Soutien à l’Agriculture Paysanne), et qui se battent grâce à l’Agroécologie pour reconstruire la Souveraineté Alimentaire en Belgique Francophone à se poser, ensemble, les questions suivantes :

  • Comment évaluer par nous même la qualité alimentaire, de façon systémique ? (SPAP 1, mai 2013 > le compte rendu de ce SPAP est disponible ici : 2013.05_spap1_compte-rendu)
  • Quel modèle économique rendrait possible la production durable de cette qualité systémique ? (SPAP 2, novembre 2013 > voir ici le programme du SPAP2 et la capture visuelle qui a été réalisée par Micko Mix)

Cette année, il nous a semblé important d’aborder la dimension culturelle de cette transition.

Le SPAP 3 et nos agendas / réflexions respectives en 2016 ?

Depuis quelques années, nous avons vu fleurir un peu partout en Belgique des événements et initiatives s’inscrivant dans la perspective d’une Souveraineté Alimentaire de nos régions : GAC/GASAP, coopératives, ceintures alimentaires, forums de réflexion, 17 avril, potagers collectifs, soutien à des fermes…Ce SPAP aura pour thème “la culture de la transition alimentaire” et s’attachera à déverrouiller la transition agroécologique dans nos esprits.

Ce SPAP ambitionne donc de renforcer nos mouvements et réflexions en vue des nombreuses activités déjà planifiées en 2016 dans nos mouvements :

  • Une grande activité du RABAD début 2016 à Bruxelles
  • Le lancement d’une ceinture alimentaire à Bruxelles le 16 avril ?
  • Le 17 avril 2016 à Bxl, en Wallonie et en Flandre ?
  • Une Académie de la Transition « chercheurs et mouvement social » dans le domaine de l’alimentation fin avril
  • Une école d’été de l’Agriculture Urbaine à Bxl en Juillet ?
  • Une participation de la Belgique au Forum Nyeleni Europe à l’automne 2016 ?
  • Un grand événement de lancement d’une « Stratégie de la société civile » pour un horizon 2016-2020 en fin d’année ?

SPAP_03_AFFICHE_A4_

Author: Christian

Partager sur