Ceinture Aliment-Terre Liégeoise

Produire des Pommes de Terre à Liège : le pari réussi de Greg Vandenbussche

Sur les hauteurs de Liège, Greg Vandenbussche cultive une vingtaine de variétés de pommes de terre. Cet indépendant à plein temps s’est lancé le défi de produire de la pomme de terre 100% liégeoise en pleine ville !

Durant ses études, Greg  travaillait déjà dans les champs l’été. Citadin malgré tout, il s’insurge en voyant d’importantes surfaces vertes urbaines délaissées ou sous-exploitées pouvant servir à produire une alimentation de proximité et à ainsi créer du lien social. Souhaitant agir plutôt que parler  et prendre l’air après ses journées de travail, Greg cultive initialement de la «patate» sur 3000 m² d’un terrain privé enclavé à Vottem, appartenant à un propriétaire qui soutient sa démarche. Chemin faisant, il apprend qu’un terrain agricole communal voisin sera inexploité pour la saison 2018, dans l’attente d’un projet d’agriculture urbaine dans le cadre de CreAfarm. Il saisit cette opportunité et conclut rapidement un accord avec la Ville de Liège. Et voilà le projet « Liège a la patate ! » qui s’élance sur un peu plus d’un hectare supplémentaire. Greg investit alors dans du petit matériel agricole en favorisant le travail manuel sans engrais ni traitement.

   

Autodidacte, ce projet reste avant tout un loisir et un sport. Cependant, les premières récoltes s’annonçant, il cherche désormais de nouveaux partenaires pour partager sa passion et écouler sa production en visant notamment les magasins de producteurs de Liège mais surtout la population de proximité. Il compte également donner une part importante de sa production à des associations caritatives : « Le champ doit être mangé ! » nous confie-t-il.

Mais Greg ne compte pas s’arrêter là.  En effet, il ne manque pas d’idées. Tout d’abord, il aimerait que les habitants voisins des champs s’intéressent à ce projet et pourquoi pas s’y investissent. Une option serait de mettre en place de l’autocueillette (un système plébiscité par les citoyens comme on a pu le constater dans la coopérative Compagnons de la Terre qui le pratique depuis plusieurs saisons cf. https://www.catl.be/lauto-cueillette-chez-les-compagnons-de-la-terre/). Greg souhaite également mettre en place un système de rotation avec d’autres maraichers/céréaliers ayant le même esprit, pour éviter une monoculture qui dégraderait le sol. Enfin, pour l’aspect pédagogique, il projette d’installer d’ici l’année prochaine encore plus de « bacs à patate » un peu partout dans Liège afin de sensibiliser les citoyens à l’agriculture urbaine et à l’autonomie alimentaire. Une initiative mise en place par le Centre Liégeois du Beau Mur et soutenue par la Ville de Liège dans le cadre du permis de végétaliser.

De son côté, la Ceinture Aliment-Terre Liégeoise souhaite encourager pleinement cette initiative personnelle, d’autant plus que ce projet cherche à inclure dès à présent d’autres acteurs de la société. Ce projet montre qu’il est possible de produire des aliments sains et locaux sur son temps de loisir. Il est d’autant plus emblématique que la pomme de terre est un aliment de base à Liège et ailleurs.

Si cet article vous a donné la patate, n’hésitez pas à le soutenir via la plateforme Miimosa

Author: Elisabeth Gruie

Partager sur