Le 18 décembre 2020, le gouvernement de Wallonie annonçait les résultats d’un appel à projets visant à soutenir une dizaine de dynamiques territoriales contribuant de manière durable à la relocalisation du système alimentaire wallon.  Dans ce cadre, 46 projets seront soutenus pendant trois ans dans toute la Wallonie, pour un montant total de près de 11,7 millions d’euros. Ces projets sont variés et innovants, qu’il s’agisse de développer les circuits-courts, une filière céréalière bio, une filière de légumes bio, la production d’huile de tournesol wallonne ou soutenir une ceinture alimentaire.

La CATL fait partie des lauréats, pour un projet déposé conjointement avec l’Université de Liège et l’ASBL Liège Métropole. Le projet consiste à créer un Conseil de Politique Alimentaire (CPA) sur ce territoire des 24 communes de l’Arrondissement de Liège. Le thème de la démocratie alimentaire cher à la CATL va donc pouvoir se décliner au niveau supra-communal et, de manière « bottom up », en lien avec les instances wallonnes.

En effet, cela fait plusieurs années que la CATL milite pour le développement d’une telle dynamique. Suite au festival Nourrir Liège en mars 2017, auquel Olivier de Schutter (ancien rapporteur des Nations Unies pour le Droit à L’alimentation) a participé (voir compte-rendu), il avait défendu l’idée du développement des CPA (lire l’article du Soir). La CATL a ensuite participé à l’élaboration du Mémorandum d’Agroecology In Action pour les élections locales 2018 dont la première suggestion est de « mettre en place des conseils de politiques alimentaires locaux ». En 2019, dans le cadre du traditionnel Forum de la CATL organisé pendant le festival (le 30 mars), une des tables-rondes s’intitulait « Faut-il instaurer des Conseils de politique alimentaire dans les communes liégeoises ? »  (voir compte-rendu).  Ce même Forum sera entièrement dédié à cette thématique de la démocratie alimentaire en 2020 (lire l’article), il sera finalement annulé pour cause de confinement « covid » mais cela n’a pas empêché un travail de fond qui débouchera dans la deuxième moitié de cette année 2021, grâce au financement wallon. Si vous êtes intéressés pour suivre et/ou participer au projet contactez-nous : info@catl.be.