Depuis sa création en novembre 2013, la Ceinture Alimentaire Liégeoise s’est engagée dans divers projets : création de coopératives, organisation d’évènements artistiques et intellectuels autour de l’alimentation, accompagnement de projets alimentaires, participation à des travaux de recherche…. Ces initiatives concernent l’ensemble des maillons de la chaîne alimentaire, de la production à la commercialisation des produits, et impliquent une grande variété d’acteurs (cf Le Réseau). Découvrez les projets :
Les Petits Producteurs
Favoriser l’accès de tous les liégeois à une alimentation de qualité locale et/ou bio, tout en soutenant les petits producteurs, c’est la raison d’être de ce projet. Le concept a été testé avec succès depuis le 30 septembre 2016 dans un premier magasin situé En Neuvice 48, au centre de Liège. Ce premier magasin a immédiatement trouvé son public et suscité un grand engouement. Dès lors, décision fut prise de poursuivre l’aventure dans un cadre coopératif, ouvert et démocratique. Le 23 août 2017, 43 fondateurs (producteurs, consommateurs, travailleurs du magasin) se sont donné rendez-vous chez Maître Michel Coëme pour fonder ensemble la SCRLFS Les Petits Producteurs. Et le premier septembre 2017 un deuxième magasin ouvrait ses portes dans le quartier de Sainte Walburge à Liège.

Visiter le site

Les Compagnons de la Terre

Lancée à Liège en janvier 2015, la coopérative à finalité sociale les Compagnons de la Terre (CDLT) entend donner sa chance à un nouveau modèle de production agricole plus collectif et respectueux de la Terre et des êtres humains. L’agriculture pratiquée se base sur les principes de l’agroécologie et, au-delà de sa fonction nourricière première, elle vise à préserver les ressources naturelles, assainir les écosystèmes, et restaurer la biodiversité. Tout comme le réseau et la dynamique Ceinture aliment-terre liégeoise [CATL], dont elle est issue, la coopérative mise sur l’action collective et coordonnée, de même que sur la valorisation des talents de tous ceux qui prennent part à son projet (coopérateurs, producteurs associés, bénévoles, scientifiques, partenaires,…). Rejoignez-les pour construire la souveraineté alimentaire locale et créer de nombreux emplois durables et porteurs de sens.

Visiter le site

Festival Nourrir Liège
Nourrir Liège est un festival entièrement consacré à la question de la transition agricole à Liège et dans le monde. Cet évènement vise ainsi à informer, sensibiliser mais aussi divertir les consommateurs autour des grands enjeux alimentaires auxquels nous faisons face. Débats avec des mandataires politiques et des représentants de la société civile, échanges citoyens, ateliers participatifs, marchés paysans, concerts, expositions, projections, théâtre, visites et autres surprises sont au programme du festival chaque Printemps dans divers lieux de la ville. Nous sommes convaincus de l’importance d’inscrire pleinement ces évènements au cœur de la ville de Liège, pour une meilleure alimentation, une agriculture et un modèle de vie plus humains.
La  première édition a eu lieu en mars 2017 à l’initiative de la compagnie de Théatre Art&tca, de la CATL, de l’Université de Liège et du centre Liégeois du Beau-Mur. Ces même partenaires co-organisent la troisième édition qui aurra lieu du 21-31 mars 2019.

CreaFarm

L’appel à projets CREaFARM vise, à travers la mise à disposition de terrains communaux, à encourager le développement de projets d’agriculture urbaine à Liège. Initié par le Bureau du Commerce de la Ville de Liège en partenariat avec la Ceinture Aliment Terre Liégeoise, il vise à favoriser l’accès à la terre et stimuler l’autocréation d’emplois, à répondre à une demande croissante du consommateur pour des produits locaux de qualité et à encourager les filières courtes de distribution en vue de renforcer l’économie alimentaire locale.

Vous trouverez sur le site internet dédié les informations relatives au terrain mis à disposition de l’appel à projets ainsi que les démarches à effectuer pour introduire un projet à la Ville de Liège. Par ailleurs, l’onglet ressources présente les partenaires de la Ville de Liège pouvant apporter leurs soutiens aux candidats dans l’élaboration de leurs projets.

En savoir plus

Cantines durables

Les cantines scolaires constituent un levier majeur pour la mise en œuvre de la transition alimentaire, avec notamment la possibilité de soutenir le développement de filières alimentaires écologiques et courtes, et l’opportunité de rendre une alimentation de qualité accessible à tous les enfants. Cette année 2018, l’équipe de la CATL a entamé l’accompagnement de cantines scolaires qui désirent adopter des pratiques alimentaires plus saines et durables, notamment en se fournissant auprès de producteurs locaux proposant des produits labellisés bio ou de qualité équivalente. Les pouvoirs publics ont pris conscience de l’enjeu de santé publique et socio-économique lié à cette thématique : en témoignent notamment la décision (juin 2018) du Conseil communal liégeois de favoriser les filières courtes et de bannir les perturbateurs endocriniens des repas servis dans les crèches et écoles de la ville, ou encore le lancement du plan Green deal cantines durables par le gouvernement Wallon en septembre 2018. Nous prévoyons d’étoffer très bientôt notre équipe pour soutenir et accompagner ce mouvement de fond.

Suivez nos actions: https://www.facebook.com/NourrirEcoleLiege/

Comptoir des ressources productives

La plupart des producteurs peinent à atteindre une viabilité économique, pris en étau entre des investissements importants à réaliser et des prix de vente de l’alimentation trop peu élevés. A l’instar du Comptoir des ressources créatives qui a été créé à Liège pour les artistes, nous proposons de faire de la CATL une sorte de chambre d’écoute des besoins des producteurs et par ailleurs de recenser les ressources qui sont susceptibles d’être mutualisées, de manière à organiser la rencontre de l’offre et de la demande. Par exemple, tous les maraîchers ont besoin d’installations de déterrage/nettoyage/lavage pour leurs légumes, mais les installations réellement professionnelles sont hors de prix pour des petits producteurs. D’un autre côté, de plus gros producteurs ayant réalisé ce type d’investissement peinent à les rentabiliser car ils ne les utilisent pas à pleine charge. Nous avons ainsi créé sur ce site, une plateforme d’échange pour les professionnels de la filière alimentaire et les demandeurs d’emploi afin de les aider à subvenir à leurs besoins.

Voir le comptoir des ressources

Projets de recherche associés à la CATL

Un projet de transformation en profondeur (ou « transition ») d’un système alimentaire doit reposer sur un bon diagnostic et sur une bonne stratégie. Depuis 2014, nous avons collaboré à plusieurs travaux scientifiques (avec l’ULg, l’UCL et l’ULB) qui avaient majoritairement pour cadre théorique « la transition des systèmes sociotechniques ». Ce cadre scientifique et les études sur lesquelles il est fondé nous aident à comprendre comment se transforment les systèmes alimentaires, et surtout comment il est possible d’influer sur leur transformation à long terme. Dans cette perspective, l’impulsion et le soutien de réseaux d’acteurs développant des innovations techniques et sociales (niches d’innovation) est essentielle, et c’est là une des principales fonctions de la CATL. La transition demande une compréhension des verrouillages (situations où une technologie dominante empêche le développement de trajectoires alternatives) des systèmes sociotechniques, la construction d’alternatives et aussi la construction d’un cadre politique pour que ces alternatives puissent nourrir la transition.

En 2016, nous avions travaillé avec l’unité de recherche SEED de l’ULG, et en particulier avec la chercheuse Marlène Feyereisen, dans le cadre de la recherche FOOD4GUTS (programme d’excellence de la Wallonie), sur une étude de cas consacrée spécifiquement à la CATL. Nous avions également été co-auteurs de la publication scientifique « L’agriculture urbaine comme stratégie de revendication et d’occupation des espaces verts en milieu urbain et périurbain » présentée le 12 mai 2016 au Congrès international de l’ACFAS (Association canadienne-française pour l’avancement des sciences), à Montréal.

Depuis 2017 nous collaborons avec la doctorante Antonia Bousbaine (ULiege) sur son projet de thèse sur le thème « Quels liens existent entre nos villes et nos campagnes ? La place de l’agriculture dans la fabrique de territoires », une étude de cas sur les Ceintures Aliment-Terre de Liège et de Charleroi Métropole.

En 2018, nous entamons une collaboration avec l’Université de Liège sur le projet DISEIN FOOD, qui va étudier l’influence des niches ou alternatives alimentaires locales (à Liège, Lille et Liverpool) sur le système agro-alimentaire dominant. Ce projet de recherche est résolument interdisciplinaire, et associe des économistes (Sybille Mertens, Kevin Maréchal et Florence Lanzi), des sociologues (Bruno Frère et Antonin Louis), des géographes (Guénaël Devillet et Kim Tuts) et des acteurs de terrain (Renaud Keutgen pour le RATAV et Christian Jonet pour la CATL).